Comme le Groupe BRP est coté à la bourse, il  se doit donc de publier leurs états-états-financier et bien sûr ces informations sont publiques.

Comme anticipé, les revenus de la division nautique sont en baisse et disons en baisse très prononcées pour son premier trimestre de 2025, on parle de -56%.

Ils ne font pas exception, les inventaires chez les concessionnaires sont au maximum, et ce pour toutes les catégories  et bien sûr de toute marque (motomarine, Ponton, chaloupe, bateau et yacht). Pour BRP on parle surtout des motomarines SEA-DOO, des pontons MANITOU et aussi de ALUMACRAFT et QUINTREX.

Manitou

 

Alumacraft

 

Quintrex

Donc nous sommes définitivement dans un marché d’acquéreurs ou les vendeurs sont nombreux, mais ou les acquéreurs sont plutôt rare ou très négociateur. Cela a pour effet de favoriser les offres à la baisse pour tout bateau neuf ou d’occasion.

Le marché américain semble beaucoup plus affecté que le marché canadien. Même avec le taux de change, les aubaines sont principalement du côté américain en particulier pour les bateaux d’une valeur supérieure à 1 million.

Voici spécifiquement les données publiées par le Groupe BRP:

BRP affiche ses résultats financiers du premier trimestre
Les revenus totaux ont diminué de 16,4 % d’une année à l’autre, et le segment maritime a diminué de 56,6 %.

BRP a déclaré des revenus de 1,49 milliard de dollars pour son premier trimestre de l’exercice 2025, soit une baisse de 16,4 % d’une année à l’autre. Les revenus du secteur maritime pour les trois mois terminés le 30 avril se sont élevés à 39,09 millions de dollars, une baisse de 56,6 % par rapport aux 89,69 millions de dollars de l’année précédente.

“Les résultats du premier trimestre sont conformes aux attentes et reflètent l’attention que nous portons à la gestion des stocks du réseau afin de protéger la proposition de valeur de nos concessionnaires”, a déclaré José Boisjoli, président et chef de la direction, dans un communiqué. “Notre solide portefeuille de produits a bien fonctionné dans le commerce de détail, en particulier dans la catégorie des produits pour toute l’année, où nous avons gagné des parts de marché dans toutes les gammes de produits.

“Au fil de l’année, la rentabilité de nos concessionnaires est soumise à une pression plus forte que prévu, compte tenu du contexte macroéconomique actuel, d’un paysage plus concurrentiel et de taux d’intérêt élevés”, a-t-il ajouté. “Pour ces raisons, nous avons décidé d’ajuster notre production afin de réduire davantage les stocks du réseau tout en continuant à maximiser les ventes au détail.”

Le bénéfice brut pour le premier trimestre était de 351,96 $, soit une baisse de 23 % d’une année sur l’autre. Les dépenses d’exploitation ont augmenté de 10,49 millions de dollars, soit 4,2 % d’une année sur l’autre, en raison de l’augmentation des frais de recherche et de conception et des coûts de restructuration et de réorganisation.

Les ventes au détail en Amérique du Nord pour le secteur maritime ont augmenté de 16 % d’une année à l’autre.

BRP a indiqué qu’elle avait ajusté ses prévisions pour l’exercice 2025, avec des revenus totaux en baisse d’au moins 6,3 milliards de dollars et une baisse de 40 % à 50 % pour le secteur maritime.

 

Views: 1