JOYSTICK  et  PODS :  IPS ou Zeus ?  

Aussi disponible pour les Stern Drives et les hors-bord …

( PODS IPS, PODS ZEUS et EVC DOCKING you AXIUS )

Oui, il y a eu comme une petite révolution dans le monde du nautisme en regard à la façon de stationner (docké) son bateau avec l’apparition des PODS et des Joysticks, mais approfondissons un peu le sujet.

Bien sûr que les joysticks ont révolutionné la façon de voir les manœuvres de stationnements une fois rendus à la marina, les bateaux de plus de 40 pieds furent les premiers à pouvoir utiliser cette technologie, mais par la suite, le système ou la pensée joystick s’est étendu.

En effet, il n’y avait qu’un pas à franchir pour permettre également aux STERN DRIVES et aux moteurs hors-bord d’accomplir les mêmes prouesses. Ce que les deux grands manufacturiers ont accompli avec les systèmes Axius de Mercruiser et EVC Docking System de Volvo.

Donc il est possible d’avoir un joystick sur des bateaux munis de Stern Drive en double motorisation ou encore avec deux moteurs hors-bord (et plus) et bien sûr, sur les plus gros bateaux grâce à l’usage de PODS avec IPS de Volvo et Zeus de Mercruiser/Cummins et aussi les PODS de ZF.

ZEUS / IPS

Loin de moi l’idée de vous dire si l’un est meilleur que l’autre. Il faudrait avoir deux bateaux pour faire le test et encore. Comme la carène de la coque est également fort déterminante selon la configuration du mode de propulsion, il est pratiquement impossible de comparer deux modes de propulsion avec le même bateau. Il faudrait deux types de coques pensés en fonction du système Zeus et une pour les IPS.

Les Pods Zeus demandent une coque avec des tunnels et les PODS IPS sans tunnels. Donc, soyez vigilant lorsqu’un manufacturier offre différents modes de propulsion avec la même coque.  Assurez-vous que la coque est adaptée à son mode propulsion.

Donc vous comprenez que la comparaison a ces limites. Disons qu’aujourd’hui, vous avez devant vous deux systèmes très performants qui vont vous procurer des économies de carburant et moins d’émanations (odeurs de Diesel).

Mais depuis les années 2020, il semble que Volvo domine le marché de la propulsion avec des PODS. En effet les manufacturiers des bateaux de 40 pieds et plus semblent préférer les PODS Volvo qui promettent une véritable assistance aux manœuvres de stationnement pour les prochaines années.

STERN DRIVES ET HORS-BORD

Dans le cas des Stern Drives (Volvo ou Merc), vous pouvez également avoir en option un joystick nommé Axius pour les Mercruisers et EVC Docking System dans le cas de Volvo.

En résumé, grâce au génie de l’ordinateur, les deux pieds (stern drive)  ou les moteurs hors-bord ou encore les PODS vont bouger indépendamment l’un de l’autre en marche avant ou arrière de manière à faire bouger le bateau dans la direction ou le positionnement que votre joystick demande.  Le bateau va en quelque sorte obéir rapidement à vos ordres ni plus ni moins lorsque vous serez en mode DOCKING en faisant bouger les PODS (ou pieds ou hors-bord)  de manière à provoquer la manœuvre demandée. N’oubliez pas de tenir compte du facteur vent et du courant dans la zone ou vous manœuvrer.

Cette technologie permet également le positionnement dynamique. C’est-à-dire qu’il est possible de maintenir le bateau dans une position stationnaire en pesant sur un simple bouton. En effet cette option porte le nom de Skyhook pour Zeus (by Merc.)  et de Dynamic Positionning System pour Volvo. Ce gadget est idéal pour attendre l’ouverture des portes d’une écluse ou encore la lever d’un pont.

Tous les manufacturiers de moteur hors-bord offrent un joystick fabriqué par eux ou encore par des compagnies indépendantes. Donc, pour les Mercury, Yamaha, Suzuki, Honda il est possible de faire installer un joystick.

  

 

Les Shafts

Poussé par l’arrivé de cette technologie des PODS, les bateaux propulsés par des shafts ont également répondu présent en mettant au point un joystick qui cette fois-ci utilise obligatoirement un thruster avant et possiblement un thruster arrière pour aider le plaisancier dans les manœuvres de stationnement.

Par exemple, Xenta a conçu ce type de joystick et Cummins également ainsi que le manufacturier MTU.  Ils sont très performants, mais ne permette pas le positionnement dynamique (en tout temps) sans l’usage de thrusters hydraulique.  En effet un thruster électrique ne peut pas fonctionner de manière continue sur une longue période, une protection thermique va le rendre inopérant très rapidement en cas d’usage trop prolongé.

Un bateau propulsé par des shafts et qui possède un bow et stern thruster couplé a une télécommande sans fil qui contrôle à la fois les thrusters et permet de contrôler les transmissions, le plaisancier de ce bateau n’a rien a envié a ceux avec des pods.

Il faut dire que Cummins et d’autres manufacturiers a mis au point un système de thruster plus performant pour pallier à cet inconvénient.

photo: Propulsion avec un shaft

Pourquoi des PODS

Un facteur qui a poussé les manufacturiers a adopté la technologie des PODS, c’est que la configuration d’un bateau avec des PODS nécessite moins d’espaces dans le compartiment moteur, ce qui en résulte que l’espace dédié aux chambres (au pont inférieur) peut être bonifié.

Les manufacturiers ont mis au point des dispositifs sécuritaires dans le cas ou vous frappez des obstacles avec vos Pods.   Bien sûr, les réparations seront plus couteuses qu’avec des hélices (monté sur des shafts).

Bien que votre bateau sera équipé d’un joystick, je vous conseille fortement d’apprendre à stationner votre bateau sans celui-ci afin de vous familiariser au cas où le système de Joystick serait en panne.   Trop de plaisanciers se retrouvent dans des situations de quasi-panique sans leur joystick, portant, ce n’est pas très compliqué avec un peu de pratique.

Remarquer que plusieurs manufacturiers installent quand même un thruster avant sur leurs bateaux même si celui-ci possède des PODS, juste au cas où…

Il y en aurait long à dire, mais nous nous limitons à ce bref article.   Les PODS n’ont pas mis au rencart les bateaux à shafts, loin de là, mais ils ont des avantages certains.  N’oubliez pas non plus les bateaux propulsés par des jets et des hélices de surfaces.  Chacun possédant des caractéristiques vraiment très intéressantes.

Nous avons fait référence dans cet article aux PODS connus de l’ensemble des plaisanciers. C’est-à-dire IPS et ZEUS. Mais les PODS existent depuis plus longtemps, ce type de propulsion est utilisé par d’autres manufacturiers pour des utilisations sur des yachts commerciaux ou encore des mégayachts, les usages sont multiples. Il existe même des PODS intégrant le moteur qui est donc immergé sous l’eau à propulsion électrique.

Les marques de bateaux très populaires comme par exemple Searay, Cruisers Yachts, Regal, Monterey, Prestige, Chaparral, Jeanneau, Beneteau, FourWinns, Marquis, Carver utilisent cette technologie (Joystick et/ou PODS) depuis déjà plusieurs années. Depuis 2010, il est très courant de retrouver ce mode de propulsion et même avant, pour certains à partir de 2006.

Bateau avec cette technologie

Alors, pensez-y au moment de choisir votre prochain bateau sous la barre des 35-40 pieds et en particulier d’occasion. Cette technologie est là pour durer, alors si vous acheter un bateau d’occasion de 2008 par exemple, entre 28 et 38 pieds (express),  lors de la revente dans 5 ans, vous aurez peut-être de la difficulté à revendre ce bateau considérant que presque tous les bateaux depuis 2010 possèdent ce mode de propulsion. Revendre un bateau en 2024 (dans 3 ans) pour cette catégorie de bateau, sans joystick, va me sembler plutôt difficile (à moins que la propulsion soit avec des shafts). Pensez-y.

Analyse de vos besoins et des différents systèmes

Mais, il y a maintenant plusieurs plaisanciers qui après avoir eu des PODS sur leur bateau, vont revenir aux shafts avec grand plaisir. Il faut dire que l’entretien des PODS est beaucoup plus onéreux que des shafts et qu’en cas d’accrochage (avec des PODS), la période de réparation peut s’avérer très longue (plusieurs semaines voir des mois) et surtout les coûts de réparations/remplacement seront beaucoup, vraiment beaucoup plus dispendieux qu’avec des shafts.

Personnellement, je préfère un bateau avec des shafts lorsque ce mode de propulsion est disponible par le manufacturier. Mais pour les bateaux avec des moteurs hors-bords, un joystick est presque obligatoire surtout dans un contexte de revente.

 

VOLVO PODS IPS                                                             PODS ZEUS

En résumé, voici les avantages des PODS (Zeus ou IPS) :

–       économie de carburant
–       améliore l’agilité
–       moins de bruit
–       moins de vibration
–       moins d’émanations (odeurs de diésel)
–       positionnement dynamique

Pour les stern drives et hors-bord, le comportement du bateau demeure le même en mode navigation, le joystick permet des manœuvres d’accostages plus faciles pour les plaisanciers qui débutent et bien sûr, le positionnement dynamique.

 

 

Les grands manufacturiers de yachts ont mis au point des solutions pour obtenir des avantages comparables avec la technologie des shafts comme par la mise au point de systèmes d’exhaust sous l’eau et des solutions de joystick très performant.

Il faut se rappeler cependant que les shafts sont une technologie simple et très efficace.

Dès que le bateau atteint un certain poids, une certaine grandeur (fly en particulier),  très peu de manufacturiers installent des PODS, ils préfèrent des shafts avec des thrusters performants.

Lorsque ce sont de gros yachts et que le manufacturier choisit des PODS, il peut alors mettre en place une configuration de 3 ou 4 moteurs avec des PODS afin d’obtenir un rendement plus optimal en comparaison avec deux moteurs avec des shafts.

Chaque mode de propulsion possède ses avantages et inconvénients, il faut choisir en fonction du type de bateau.

Il faut voir aussi les puissances en HP rendu à l’hélice, pour la même puissance de moteur, les shafts sont gagnants sur les PODS.

Si vous avez des commentaires, n’hésitez surtout pas, cet article n’est qu’un survol.

Écrivez-nous à info@propriobateau.com pour des idées d’articles ou pour tout commentaire, nous sommes très ouverts aux suggestions.

 

   

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ

L’article qui est présenté sur cette page l’est uniquement à titre d’information. Ces informations sont diffusées à titre d’éditorial (donc une opinion).  Les informations présentées dans cet article le sont en toute bonne foi et, bien qu’elles soient considérées comme correctes, elles ne sont pas garanties. Ita Yachts Canada ne garantit pas et n’assume aucune responsabilité légale ou responsabilité pour l’exactitude, l’exhaustivité ou l’utilité des informations et/ou des images affichées, car elles ne suggèrent rien en rapport à cet article, en effet aucune association ne peut être faite en regard des images et de l’article. Toutes les informations de cet article peuvent être modifiées sans préavis et sont sans garantie. Le lecteur doit faire ses propres vérifications en rapport aux descriptions et énoncés présents dans cet article. Les courtiers de chez Ita Yachts Canada n’assument aucune responsabilité en regard des conclusions que le lecteur peut faire. L’objectif de cet article est de promouvoir le nautisme sous toutes ses formes. Il donne un point de vue parmi beaucoup d’autres.

 

Views: 25