Les impacts d’un achat d’un bateau neuf au Canada, mais avec l’intention de naviguer qu’aux États-Unis.

Un courtier indépendant est une personne de confiance pour vous expliquer les impacts d’un achat ici au Canada ou encore aux États-Unis. Notre intérêt est le vôtre. Évitez les surprises par un manque d’information, nous sommes chez Ita Yachts Canada toujours à votre écoute et nous saurons trouver le meilleur scénario d’acquisition pour vous.

Avantages d’une acquisition Canada :

  • Pas de douane de 9.5% si le bateau provient directement de l’Europe en raison du traité de libre-échange Canada-Europe.
  • On peut aller aux USA et revenir au Canada sans difficulté, mais avec un Cruising Permit pour la navigation en territoire US (voir au bas de cet article).

Désavantages d’une acquisition au Canada :

  • L’accès aux ateliers de réparations, autrement dit, le service après-vente chez les concessionnaires qui vendent les mêmes marques aux États-Unis sera très difficile.
  • La revente du yacht canadien en territoire américain sera plus problématique étant donné que la douane américaine n’a pas été payée (il faut le démontrer). Cette situation peut être résolue avec un paiement de 1.5% de la valeur du bateau, mais les clients américains sont plutôt réticents.

Un exemple concret pour bien comprendre la réalité américaine :

Le plus grand concessionnaire de bateaux aux États-Unis qui est MarineMax réserve son service après-vente principalement pour ne pas dire exclusivement aux clients qui ont acquis un yacht sous leur bannière.

De plus, lors de la revente du yacht, les extensions de garantie sur les yachts neufs (comme la garantie nommée « Peace of Mind » chez Azimut, garantie de 3 ans)  sont très attractives lors d’une revente.  Assurez-vous d’opter pour les garanties prolongées lorsqu’elles sont offertes par le manufacturier.

Un courtier indépendant va tenir compte de tous ces facteurs lors de l’acquisition et de la revente d’un bateau. Dans le cadre de l’acquisition d’un yacht neuf et d’occasion qui est déjà en territoire américain, nous nous assurerons de votre accès chez les concessionnaires qui vendent la marque de bateau choisie.

Faits à considérer

Donc, avant de procéder à l’acquisition d’un yacht principalement d’origine européenne, il faut considérer l’impact lors de son usage aux États-Unis et lors de la revente aux États-Unis sans oublier la revente au Canada le cas échéant.

Bien sûr, un yacht de construction américaine et/ou canadienne n’a pas toutes les mêmes contraintes. Il faut tenir compte du dernier traité de libre-échange Canada/États-Unis/Mexique (ou ACEUM).

Mais si vous désirez de l’aide et de l’accompagnement pour acquérir un yacht en territoire américain, l’équipe des courtiers de Ita Yachts Canada est à votre disposition.

L’achat d’un yacht neuf aux États-Unis se passe de la même manière qu’un yacht d’occasion.  Il n’y aura aucun frais pour vous pour vous faire représenter par un courtier professionnel de Ita Yachts Canada. Nous sommes familiers avec ce genre de transaction.

CRUISING PERMIT

Lorsque vous désirez naviguer en eau américaine avec un bateau immatriculé au Canada, il faut demander et obtenir un Cruising Permit. Vous pouvez regarder en quoi consiste le CRUISING PERMIT si vous avez l’application CBP ROAM disponible pour les téléphones intelligents.

Mais lors des renouvellements qui diffèrent de la première demande , il faut se déplacer dans un bureau autoriser. Voici certaines règles qui faut observer pour la première demande et les suivantes :

  • Le bateau ne doit pas être en mode charter (obligatoire)
  • Le bateau ne doit pas être en vente (critère subjectif appliqué par l’agent des douanes)
  • Il faut sortir du territoire américain pendant au moins 15 jours pour être considéré toujours comme visiteurs lors de votre nouvelle entrée (2e et plus). À noter qu’il faut des preuves que vous étiez hors du territoire américain depuis 15 jours.

 

Cliquez ici pour le site web de la US CUSTOM & BORDER PROTECTION, mais les directives changent, et ce sans préavis, il faut vérifier avec le site web pour tout changement (en anglais seulement).

Cliquez ici pour voir les adresses ou vous diriger pour un renouvellement de Cruising Permit. Il suffit de choisir quel état des États-Unis vous désirez obtenir des adresses (en anglais seulement).

À noter qu’il n’y a pas de problème pour vendre un bateau immatriculé canadien ou autre pendant qu’il est aux États-Unis. Mais il fait respecter certaines directives. Les courtiers de chez Ita Yachts Canada sont familiers avec ces directives.

La bonne approche, contactez-nous si vous planifiez l’achat d’un bateau, nous avons des conseils pour vous qui vont certainement s’avérer très profitable.

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ

L’article qui est présenté sur cette page l’est uniquement à titre d’information. Ces informations sont diffusées à titre d’éditorial (donc une opinion).  Les informations présentées dans cet article le sont en toute bonne foi et, bien qu’elles soient considérées comme correctes, elles ne sont pas garanties. Ita Yachts Canada ne garantit pas et n’assume aucune responsabilité légale ou responsabilité pour l’exactitude, l’exhaustivité ou l’utilité des informations et/ou des images affichées, car elles ne suggèrent rien en rapport à cet article, en effet aucune association ne peut être faite en regard des images et de l’article. Toutes les informations de cet article peuvent être modifiées sans préavis et sont sans garantie. Le lecteur doit faire ses propres vérifications en rapport aux descriptions et énoncés présents dans cet article. Les courtiers de chez Ita Yachts Canada n’assument aucune responsabilité en regard des conclusions que le lecteur peut faire. L’objectif de cet article est de promouvoir le nautisme sous toutes ses formes. Il donne un point de vue parmi beaucoup d’autres. Toute reproduction de cet article est  interdit.

Views: 64